Français

Je suis sociologue et anthropologue. Professeure invitée à l’université de Kassel je dirige le groupe „Sociologie des disparités sociales“ depuis 2016. Je suis née à Hambourg. J’ai d’abord été apprentie métallurgiste industrielle, puis j’ai travaillé pendant une dizaine d’années à développer les échanges franco-allemands pour le syndicalisme (Deutscher Gewerkschaftsbund) et l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) à Hambourg, Marseille, Kiel, Paris et Lyon (1996-2006). Ces expériences professionnelles et politiques, ainsi que mes études de la langue française et de sociologie à Paris X / Nanterre et à l’EHESS Paris menées en parallèle ont fortement marqué mes réflexions sociologiques pendant qu’en même temps, je tissais des liens de plus en plus étroits avec la France.

Après mon doctorat en sociologie (2006), j’ai été recrutée comme chercheuse-enseignante aux universités d’Iéna, de Dresde, Humboldt de Berlin et au Centre Marc Bloch Berlin. J’ai travaillé à des projets portant sur la théorie sociale, les relations homme-environnement, la recherche sur la biodiversité et sur la cohésion sociale. J’ai bénéficié des multiples invitations (New York University, EHESS Paris, Max Weber Kolleg Erfurt) et de bourses (DFG, BMBF, DAAD), entre autre de l’Office Culturel du Gouvernement Français et de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme Paris (FMSH). J’ai été membre associée au Groupe de sociologie politique et morale (GSPM) et professeure invitée à l’EHESS Paris, et je disposais d’une invitation permanente en tant que maître de conférences invitée au Collège de France.

Parmi mes activités dans des organismes de recherche allemands et européens, je suis actuellement membre associée au Centre d’études des mouvements sociaux à l’EHESS Paris. Auteure de nombreuses publications sur la sociologie et l’anthropologie française (Durkheim, Bourdieu, Boltanski, Descola), je l’intègre au pragmatisme américain (Dewey), à l’anthropologie sociale et culturelle anglophone, et aux études des sciences et des techniques (STS) pour produire une approche praxéologique et expérimentaliste des transformations sociales.

J’ai achevé mon habilitation à diriger des recherches en sociologie à l’université d’Iéna en 2017. Le livre résultant de ce travail majeur sur ce que j’appelle “l’experimentalisme sociologique” a été publié en 2018. Depuis 2011/2012, je développe des travaux visant à promouvoir le champ de la sociologie maritime. J’ai effectué une enquête au Muséum national d’histoire naturelle Paris (MNHN) sur le laboratoire de taxonomie et systématique des invertébrés marins dirigé par Philippe Bouchet. Cette première étude m’a permis de me lancer dans une deuxième ethnographie, portant cette fois sur une expédition naturaliste le long de la côte de Madang en Papouasie Nouvelle Guinée. Une conséquence inattendue de cette aventure, est qu’une nouvelle espèce d’escargot marin, découverte lors de cette expédition, a été baptisée d’après mon nom : le joculator boguszae.  En 2018, j’ai été nommée membre du groupe stratégique de sciences sociales dans le consortium allemand de la recherche marine (KDM).

Pour plus d’informations, veuillez visiter les pages ÜBER (cv complet), FORSCHUNG (recherche) et PUBLIKATIONEN. Un extrait anglais de mon livre sur l’expérimentalisme sociologique se trouve sous ENGLISH.